Skip to main content

12 Mai 2017, Madrid, Espagne |

Signalisation intelligent dans des carrefours dangereux visant à réduire la sinistralité

Le nouveau Système Automatique d’Avertissement de Danger dans des Carrefours a été déjà installé à bon escient dans cinq provinces espagnoles.

Signal

La DGT (la DSCR espagnole DGT) a mis en fonctionnement un novateur Système Automatique d’Avertissement de Danger dans des carrefours considérés comme particulièrement conflictuels. Ce système vise à réduire les accidents, à optimiser la consommation d’énergie et d'accroître la sécurité de ces passages à niveau.

Ce nouveau système, conçu par Sociedad Ibérica de Construcciones Eléctricas, (SICE) appartenant au Groupe ACS, permet d’avertir en temps réels aux conducteurs qui circulent sur une route principale quand d’autres véhicules sont dans le carrefour. Ainsi, ces véhicules ont assez de temps pour adapter leur vitesse aux conditions routières, pour conduire avec précaution et finalement rester vigilants aux possibles manœuvres des autres véhicules.

Hautement configurable, le système est capable de répondre aux besoins spécifiques de chaque cas et de se connecter avec les technologies C-ITS (systèmes de mobilité coopérative).

Ce pionner « carrefour intelligent » fonctionne déjà avec succès dans cinq emplacements, choisis particulièrement par leur danger et leur haute intensité routière. Ces carrefours se trouvent à Madrid, Navarre, León, La Corogne et aux Asturies et ont des caractéristiques similaires qui les rendent délicats par leur conditions de visibilité : ils sont placés dans de virages, changements d’altitude qui résistent à des mauvaises conditions météorologiques (pluie, brouillard...), etc.

Basé sur un algorithme« intelligent » capable de détecter la présence de véhicules à différents points d’un carrefour, le système allume un signal lumineux qui fonctionne avec de l’énergie solaire et qui prévient aux conducteurs qui sont sur la route principale (prioritaires) sur la présence de véhicules dans des accès secondaires. Le panneau montre le texte « véhicule au carrefour », le système encourage le conducteur à renforcer la précaution pour prévenir des possibles collisions ou des accidents.

Quand un véhicule est proche au carrefour, les capteurs installés sous la chaussé envoient des informations à l’ERU (station à distance universelle, « l’ordinateur industriel » installé dans le carrefour qui contrôle de façon autonome l’ensemble du système) qui est chargé d’activer le signal lumineux. Grâce à celle-ci, le conducteur peut anticiper le danger imminent possible et agir en conséquence.

Dans le cas du carrefour de Sesmonde (La Corogne), le système, en plus des signaux, inclut une nouvelle façon de communication pour avertir directement aux véhicules au moyen de la technologie I2V (échange d'information entre l'infrastructure et le véhicule). Ainsi, si le véhicule qui circule sur la route principale est fourni de cette technologie (OBU), recevra un signal acoustique pour le prévenir sur la présence d’autres véhicules dans des routes secondaires. Cette amélioration augmente exponentiellement l’efficience et l’efficacité du système, aussi bien que la sécurité routière.

Les informations et alertes collectées par la signalisation intelligente arrive en temps réel au Centre de Gestion du Trafic routier correspondant, ce qui permet la surveillance à distance et centralisée de l'efficacité du système et le stockage des documents historiques et l’Indicateur clé de performance (ICP)

En plus des avantages, en ce qui concerne la sécurité routière, que le Système Automatique d’Avertissement de Danger installé par la DGT offre, le principal avantage est, selon l’entreprise SICE, responsable de son développement, son efficacité par rapport à son coût (il n’y a pas des coûts très importants dérivés des travaux de génie civil). En fin de compte, «un effort relativement faible impliquant un haut impact positif pour la sécurité routière».

Selon la DGT, en 2015 (l’année la plus récente avec des données consolidées) 862 personnes sont décédés à la suite d'accidents sur les routes interurbaines. À ce chiffre, il faut ajouter les plus de 3.300 blessés graves sur des routes secondaires, dont danger est plus élevé (carrefours au même niveau, plus de tronçons montagneux, voie unique pour les deux sens de la circulation, etc.).

Ce nouveau système, à la pointe de la technologie, se joint à une longue liste de projets développés par SICE dans le domaine de la sécurité routière, comme le système SAFECROSS (un passage piétons intelligent pour les personnes handicapées), ADILUX (un système qui parvient à combiner une plus grande efficacité de la consommation d'énergie avec une plus grande sécurité routière dans les zones interurbaines) ou le SADA (système de détection automatique de portées), installé aux passages de montagne pour éviter de collisions éventuelles entre des véhicules qui circulent à des vitesses différentes.

Intersección SesmondeIntersección Asturias